Chine. Un patron battu à mort par ses ouvriers licenciés

Publié le par Un monde formidable

Un patron battu à mort par ses ouvriers licenciés (Source nouvelobs.com. 28/07/09)

La Chine est en perte de vitesse à cause de la crise mondiale et les licenciements massifs se multiplient. Les conflits sociaux également. Vendredi dernier, la restructuration de l'usine sidérurgique Tonghua Iron and Steel au nord-est du pays, a tourné au drame, révèle Le Figaro, lundi 27 juillet. Le directeur général de l'entreprise, Chen Guojun a été battu à mort par des ouvriers à la suite de l'annonce d'un plan de 30.000 licenciements (sur 35.000 salariés).

Des milliers d'employés ont d'abord cessé le travail afin de protester contre ces suppressions d'emplois liées au rachat de l'usine par un groupe privé, Jianlong. Un groupe de 3.000 salariés s'en est ensuite pris physiquement à Chen Guojun.

Le China Daily, raconte que les ouvriers ont ensuite affronté les forces de l'ordre et ont interdit l'accès de l'usine aux ambulances venues porter secours à Chen Guojun grièvement blessé. Ce dernier décèdera quelques heures plus tard à ses blessures.

Le quotidien chinois rapporte que «Chen a déçu et provoqué les ouvriers en annonçant que la plupart d'entre eux seraient mis au chômage dans les trois jours. La foule a été saisie de fureur lorsque Chen a fait savoir que le nombre total de travailleurs serait réduit à 5.000». Une centaine de personnes aurait également été blessée au cours des affrontements selon le Centre d'Information pour les droits de l'homme, basé à Hong-Kong.

Publié dans Asie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article